Week-end du 27-28 Octobre 2018

29 octobre 2018

Résumé P1 TUBIZE BXL EST 3 Réserve 3-0 Première 3-0 25-21 25-19 25-21

Face à cette équipe composée d’extra-terrestres (3 joueurs de N2, 2 de N3 et le reste ayant fini dans les 4 premiers de P1 l’an dernier) il fallait prier Sainte Devote afin de ne pas prendre une casquette. Et Tubize ayant rencontré 2 fois cette équipe en tournoi savait bien qu’il fallait être au top pour ne pas avoir l’air ridicule. Et c’est avec beaucoup d’étonnement que l’on vit Tubize s’imposer 3-0 en réserve. Comme le dira leur coach : cela leur fera du bien de prendre une claque en réserve.

Tubize s’aligne dans son 6 de base immuable et tient bien le choc. A 8-9 BEVC s’échappe à 8-12. On croit alors que l’on va lâcher mais pas du tout. Au contraire suite à une bonne série de service de Medhi on revient à 13-14. Comme cette équipe fait très peu de faute il faut vraiment être très présent dans tous les secteurs de jeu et tuer l’échange dès qu’on en a l’occasion ce que l’on fit de fort belle manière 17-15. Suite à une belle série de service de Jeremy (ayant joué à Tubize il y a 10 ans) la pression s’intensifie et BEVC creuse un écart définitif 17-21 pour finir à 21-24.

On pense alors que BEVC va dérouler mais ce ne fut pas le cas : Tubize va bien réagir et après avoir mené 4-2 le score passe à 9-11. Là on va avoir un passage à vide : 9-18. N’allez pas croire que l’on baisse les bras mais c’est simplement BEVC qui a monté son niveau de jeu et les combinaisons ultra rapides au centre nous font très mal. Mais Tubize ne baisse pas les bras : on reviendra à 18-22 avant de perdre 19-25.

On peut être content jusque-là car il y a peu de différence entre les deux équipes : bien sur cela frappe plus fort et joue un peu plus vite à BEVC mais Tubize répond avec une belle présence au bloc en défense et les combinaisons font mouches.

Le troisième set va ressembler aux deux autres : on tient bien sur le début 5-7 mais on laisse BEVC se détacher à 7-12. Tubize reviendra à 14-15 mais BEVC était trop fort 16-23 puis 21-25.

Le mérite de Tubize aura été d’y croire jusqu’au bout malgré que le score fût déjà peut être écrit à l’avance. Le spectateur neutre aura vu un beau match de volley : Tubize n’a pas grand-chose à envier sur ce match à BEVC. Notre problème est d’être capable de jouer d’une telle manière avec autant de motivation dans les autres matchs. On n’y arrive pas actuellement : dès que la machine s’enraye on n’est pas capable de changer.

Thierry

Résumé P3 TUBIZE BXL EST 6 Réserve 3-0 Première 3-2 28-26 25-18 22-25 21-25 15-12

Au final on aura gagné mais il y a encore tellement de points à travailler que l’on sentait de la déception dans l’équipe.

Tubize s’aligne avec Steve à la passe, Eric opposite, Sami et Logan au centre, Anthony et Daniel au 4.

Le début du premier set est en notre faveur 9-7 mais on va avoir un trou à la réception (et hélas il va se reproduire souvent) 13-15. Alain remplace Eric. On va avoir une bonne période de 16-16 à 22-16. Tout est rassemblé pour terminer simplement ce set. Mais on est à Tubize et rien n’est simple : la réception n’y arrive plus et le score passe à 23-24. Va se dérouler alors une véritable bataille des tranchées ou point par point on va se battre pour finalement émerger miraculeusement à 28-26 (BEVC ayant deux balles de sets) Inutile de dire que ce n’est plus du volley à ce moment-là : la crispation faisant place à tout autre sentiment.

Le deuxième set commence bien pour nous 11-4 mais là à nouveau BEVC revient à 11-10. Quand la réception ne fonctionne pas et/ou que les passes n’arrivent pas il est très difficile de faire des points surtout quand l’adversaire ne fait plus d’erreur. Néanmoins sur une bonne période le score passe à 16-11 puis 22-15 et 25-18

Tout est réuni pour maintenant terminer le match : BEVC est jeune, peu nombreux et mené 2-0 face une Tubize avec un mélange d’ancien plus expérimenté et une deuxième équipe sur le banc. Sans doute Hitchcock avait écrit le scénario du match et nous avons bien aider à remettre BEVC dans le match.

Le début du troisième set est équilibré 10-10 mais malgré les occasions on n’arrive pas à se détacher et malgré 14-11 on recommence nos errements 14-16 et 16-19. Malgré les nombreux changements on ne parvient jamais à revenir et on s’incline 22-25.

Rien n’est mal fait mais on sent bien l’inquiétude monter dans nos rangs.

Dans le quatrième set c’est 9-10 puis 18-18 ou à nouveau on va s’écrouler 18-22. Malgré que l’on revienne à 21-22 on perd 21-25.

Le cinquième set fut très stressant depuis le début jusque-là fin et c’est un bon résumé du match. On va mal commencer et on voit dans la tête de certains joueurs la crainte d’entreprendre 4-5 mais on aligne quelques beaux mouvements 10-5 et là on croit que c’est fait. Ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer : BEVC reviendra à 12-11 sur plusieurs erreurs défensives et un manque de prise de risque en remettant trop de ballons faciles à l’adversaire qui lui ne se prive pas de nus punir. Néanmoins on finira par gagner 15-12 sur des erreurs individuelles de nos adversaires. Le soulagement est le sentiment le plus palpable à ce moment-là.

Cela fait maintenant quelques années que Tubize met en avant la jeunesse en les encadrant (en tout cas cette année on en a l’occasion) avec des joueurs plus expérimentés. C’est le propre d’un jeune joueur : s’il est capable de faire de très belle chose il n’est en général pas capable de tenir un rythme constant sur un match ou sur un set et on a alors des montagnes russes tant dans le jeu que dans l’émotion. On a probablement oublié de les protéger à certains moments du match en renforçant le niveau d’expérience de l’équipe sur le terrain.

Thierry

Résumé TUBIZE P4D – Sporta Brussels 4 : Réserve 1-2 / Première 0-3 15-25 / 20-25 / 10-25

En l’absence du coach, j’ai eu l’honneur de coacher cette jeune équipe pleine d’avenir. C’est avec une grande surprise que l’équipe adverse (dernière au classement) arriva avec des joueuses à la fois grandes et plus âgées, que nos jeunes pousses pleines de talent. Difficile de comprendre leur dernière place au classement.

Le match réserve commence avec l’accent mis sur la construction mais surtout les positions théoriques, les informations prennent du temps à passer mais le niveau de jeu s’améliore au fil des sets, avec le gain du 3° set en terme de récompenses. A noter un très bel engagement d’Astrid et de belles défenses à la clé.

Le match première démarre avec Ylenia, Selma, Kassandra, Sinine, Laetizia & Lily. Nous rencontrons les mêmes soucis que la réserve, à savoir les positions théoriques, les joueuses ont l’air perdues et l’équipe adverse ne se fait pas prier 1-1, premier temps mort à 3-8 pour remettre les pendule à l’heure au niveau de positions > 1-5 > 4-12, deuxième temps mort à 9-18 pour tenter de faire comprendre que rien est joué et que il faut relever la tête, l’équipe n’arrivera pas à remonter au score, trop de faute de service, même si les positions sur le terrain commencent à rentrer dans les têtes des joueuses, le score continuera de se creuses pour terminer à 15-25

Le 2° set, on reprend les même position, Tubize démarre bien 4-1 > 10-5 > 14-10 c’est la qu’une joueuse arrive au service et malgré 2 temps mort (14-15 et 14-21), le score va s’inverser à 14-21, c’est la douche froide, quelques fautes de services auront raison du mental de nos joueuses qui s’inclineront 20-25.

3° set est équilibré Selma enchaine quelques fautes, j’en profite pour faire monter Astrid qui a effectué un bon match réserve, jusqu’à 8-9 l’équipe joue bien, à noter qu’Astrid à la passe fait du bon boulot. On profite pour faire monter Louise pour Laetizia 9-9 derrière et Emilie pour Lily 9-10, ensuite l’équipe aura un petit passage à vide, Laetizia reprend sa place à 9-14 mais rien n’ira plus comme il faut, 9-18 pour finalement s’incliner 10-25.

Le match n’a pas été aussi mauvais que les résultats, il est vrai qu’il est difficile de comprendre une défaite aussi sèche de la part de Tubize 2° au classement, contre l’équipe de Sporta qui n’avait pas encore gagné de match. Mais il faut reconnaître que l’équipe de Sporta est probablement la plus homogène rencontrée jusqu’ici. A leur décharge les filles ont été bousculée dans leur habitude et Ophélie n’était pas présente pour monter au jeu et encadrer depuis le terrain, afin de stabiliser quelque peu la réception.

Hugues

 

Résumé TUBIZE N3D – Jemeppe : Réserve 3-0 / Première 0-3 15-25 / 19-25 / 22-25

Jemeppe aligne 2 équipes dans la même division ce week-end, nous recevions la plus forte des 2. L’équipe se présentait à 8 dont 1 libéro. Pendant le match réserve, on a pu remarquer très vite que le danger viendrait du poste 4. Le coach adverse donnant beaucoup d’information notamment pour le service, la pression pesa très vite sur certaine de nos joueuses qui allait passer un moment difficile et sortir du match. De notre côté, les consignes ont pris trop de temps à être mises en application, ajouter à cela de trop nombreuses fautes offensives. A noter l’évolution du score au fil du set et une écoute un peu tardive des consignes, sans quoi, Tubize aurait certainement mérité un set … voir grappiller l’un ou l’autre point, comme il l’a déjà fait depuis le début de la saison.

Le travail et l’apprentissage de la division continue son petit bonhomme de chemin. Je suis certain que le 2° tour aura un tout autre visage.

Hugues

Nos sponsors

Suivez-nous sur Facebook

Facebook Pagelike Widget